Passerelles piétonnes et cyclistes à Calais, Concours

Pas de Calais, Hauts de France
2019

Concours de maitrise d’œuvre pour la construction de deux passerelles piétonnes et cyclistes situées de part et d’autre de la ZAC Coubertin à Calais

  1. Passerelle sur le Canal de la Rivière Neuve
  2. Passerelle sur le Bras Mort du Canal des Pierrettes
  • Coût du projet : 750 000 € + 400 000 €
  • Maîtrise d’ouvrage : Ville de Calais
  • Maitre d’œuvre : Spielmann & Chirino Architectures, PCM ingénierie, ACOGEC, La Fabrique du paysage

Le concours concerne la réalisation de deux passerelles dans le cadre du projet de rénovation urbaine de la ZAC Coubertin à Calais. Au sein du projet, les passerelles permettent le franchissement du Canal de la Rivière Neuve et le franchissement du Canal des Pierrettes (Bras Mort). Ces passerelles ont un fort potentiel pour permettre de favoriser les liaisons douces et l’intermodalité, mais aussi d’être des éléments « marqueurs » permettant d’améliorer l’image urbaine du site. 

Nous avons proposé pour ces deux passerelles, pour les éléments structuraux principaux, de l’acier qui permet de franchir de grandes distances avec légèreté. La passerelle du franchissement du bras mort mesure 30 m de portée pour 4 m de largeur utile.

La passerelle du franchissement du Canal mesure 25 m de longueur pour également 4 m de largeur utile. Nous avons la répartition de 2,50 m pour les piétons et 1,50 m pour les cyclistes ainsi que des pentes de maximum 4%.

Pour la passerelle du Canal de la Rivière Neuve, nous avons retenu une solution métallique haubanée avec un mât incliné vers l’arrière à 16° et quatre suspentes pour tenir le tablier. Le mât est désaxé par rapport au tablier métallique ce qui crée une perspective dynamique avec les quatre suspentes. Le mât de section circulaire est d’environ 1,50 m, d’une hauteur d’environ 20 m et incliné de 16° vers l’Avenue Verdun. Il est coupé en biais en partie supérieure avec un habillage en tôle découpée et un capot en PMMA translucide a mis en lumière pour évoquer de nuit la flamme d’une torche dans le ciel.

Pour la passerelle du Canal des Pierrettes, nous avons choisi une structure de type bipoutre métallique. Ce choix répond à un enjeu du respect du contexte paysager à l’aide d’une structure fonctionnelle et discrète. Deux mats d’éclairage de teinte rouge, inclinés de 16° vers l’arrière et d’une hauteur d’environ 8 m, sont prévus pour « encadrer » la passerelle et accentuer son rôle de porte d’entrée de la ZAC.

Les mains courantes sont thermolaquées à une hauteur de 1,05 m. Les garde-corps (acier galvanisé et peint) inclinés vers l’extérieur ont un remplissage en métal déployé thermolaqué d’une hauteur de 0,75 m. Le revêtement du tablier est constitué d’un platelage ajouré en béton avec une finition de surface antidérapante.

La matérialité du projet est complétée par différentes teintes proposées comme le rouge rubis pour le mât de la passerelle du Canal de la Rivière Neuve et les mâts d’éclairage prévus pour la passerelle du Bras Mort, le brun cuivré pour le tablier de la passerelle du Canal des Pierrettes et le gris clair ou aluminium gris pour le tablier de la passerelle du Canal de la Rivière Neuve, pour les montants et les garde-corps.

Le rouge est une teinte vive qui permet de « trancher » avec la colorimétrie locale et de marquer le site. De plus, c’est la couleur des armoiries de la ville de Calais. En revanche, les teintes gris clair et brun cuivre permettent d’effacer discrètement les tabliers des passerelles.

Une mise en lumière est proposée avec deux appareils type canon led encastrés dans le mât de la passerelle du Canal de la Rivière Neuve et deux mâts d’éclairage LED pour la passerelle du Canal des Pierrettes. L’éclairage fonctionnel  permet la circulation des usagers et ainsi, la mise en lumière des ouvrages dévoile son architecture.